Notre action


L'association recueille les animaux sauvages saisis par les autorités sur le territoire français.


Pourquoi recueillir les animaux ?

La possession d’un animal sauvage étant interdite par la loi, les autorités se trouvent confrontées aux saisies d’animaux sauvages pour divers motifs : détention illégale, absence d'autorisation de détention, mauvaises conditions de détention ou mauvais traitements. Ils proviennent de particuliers, de cirques, ou de laboratoires. Par conséquence, pour faire appliquer la loi, les autorités n’ont d’autre solution que d’euthanasier les animaux trouvés ou saisis si aucune structure ne les recueille.

QUE DIT LA LOI ?

La Convention sur le Commerce International des Espèces de faune et de flore Sauvages menacées d'extinction (CITES) réglemente le commerce international des espèces pour s’assurer de leur survie. En France, les personnes qui détiennent ou transportent des spécimens d’espèces protégées par la CITES et par la réglementation communautaire, doivent être en mesure de justifier à tout moment de la régularité de cette détention.


Les installations de tonga


Avec le soutien de la Fondation Brigitte Bardot notamment
, nous avons construit quatre bâtiments pour offrir des espaces d'accueil adaptés, mais nous sommes très sollicités : notre centre est unique en France. Tonga a pour vocation d'être un accueil temporaire, notre objectif est de placer les animaux dans une autre structure une fois des couples ou des groupes crées.
Bien que l'association soit orientée sur l'accueil de primates et de félins, nous n'oublions pas les autres espèces, nous avons répondu favorablement à des demandes de placement concernant des oiseaux ou des reptiles.

Les installations sont situées à proximité de l'Espace Zoologique de Saint Martin la Plaine mais ne sont pas accessibles aux visiteurs.


Que faire de ces animaux ?

Notre objectif principal est de les sociabiliser en vue de former des groupes ou des couples. Les parcs zoologiques montrent d’avantage d’intérêt pour accueillir un groupe déjà formé plutôt qu'un animal solitaire. Les chances de les replacer seront donc augmentées.



Concernant les animaux que nous ne pourrons jamais replacer :
des lions castrés par exemple (qui n'ont pas de crinière), ou généralement de vieux animaux... Le dernier bâtiment, construit en 2013, possède des enclos extérieurs plus vastes (de 150 à 450m²) afin de les conserver ici et de leur offrir de meilleures conditions de vie.


PARCS ZOOLOGIQUES PARTENAIRES

Nous tenons à remercier toutes les structures zoologiques qui nous soutiennent et qui acceptent d'accueillir des groupes d'animaux que nous formons, leur offrant ainsi une nouvelle vie.

Animaux confiés : un lion.
Un groupe de macaques crabiers.
Deux hyènes rayées.
Deux tigres.
Deux lions.
Deux lions.
Un lion et deux tigres.
Une lionne.
Deux lions.
Deux lions.
Un groupe de magots.
Un groupe de rhésus.
Un groupe de magots.

Et bien sûr...

L'Espace Zoologique de Saint Martin la Plaine, indissociable de l'association, qui finance une grande partie des frais quotidiens et qui a placé de nombreux animaux au sein du parc : magots, tigres, lions...