Arrivée de Tarzan, un jeune lion

association tonga lion

Ce jeune lion nous a été confié par un cirque qui a souhaité devancer une saisie imminente des autorités pour défaut d'autorisation. Le transfert de l'Isère jusqu'à Saint-Martin-la-Plaine s'est tout de même déroulé sous la supervision des autorités et tout s'est bien passé. Nous remercions le propriétaire pour son accord et pour le déroulement pacifique de l'opération.

Tarzan semble en bonne santé, le changement ne l'a pas trop perturbé et il goûte enfin au repos avec un écrin de verdure pour la première fois de sa vie. Pour nous, l'essentiel est là, l'animal a l'air d'aller bien.

Nous avons été contactés pour prendre en charge ce lion uniquement. Nous ne savons pas où sont les 3 lionnes qui vivaient avec lui, nous laissons les autorités traiter l’affaire.

Nous invitons une nouvelle fois les propriétaires d'animaux sauvages à prendre les devants et à contacter les différentes structures d'accueil disponibles en France pour trouver les solutions les plus adaptées possibles plutôt que d'être contraints par l'administration ou par la loi applicable en 2027 mettant fin à la présence d'animaux sauvages dans les cirques.