Le trafic d'animaux continue : arrivée d'un caracal

association tonga caracal

Ce jeune caracal nous a été confié par les autorités du Nord de la France suite à une saisie pour détention illégale.

Comme pour le serval, le caracal fait les frais des envies de particuliers qui veulent un grand chat.
Seulement ce n'est pas un animal domestique : la détention d'un caracal est interdite par la loi.

Ce caracal est très actif et est surtout très imprégné par l'humain. Il a été confiant dès son arrivée dans sa loge et a tout de suite marqué son territoire avec ses odeurs. Il semble en bonne santé hormis une légère boiterie à la patte arrière gauche. Son enclos extérieur lui sera ouvert d'ici quelques jours.

association tonga caracal
association tonga caracal